Catégories
Publications

Compétence Mac n°36 Juillet/Août 2014

Pour le dernier numéro de Compétence Mac, je vous ai concoté un dossier sur le wifi et le réseau domestique. J’ai essayé de faire quelque chose de très complet et capable de tirer le maximum des appareils dont vous disposez déjà. J’espère donc un max de possibilité avec un investissement nul ou très modeste. J’en profite pour remercier WeLoveMac et MacGénération qui on fait une petit mot au sujet de ce numéro.

À ce propos : « Hey, MacGénération, si tu me lis : recomptes bien le nombre de pages, on n’a pas mis autant d’auto-promo 😉 »

6761581-10336157
Catégories
Les trucs du geek

Drobo en iSCSI sur Linux

Drobo Dashboard, le logiciel de gestion des matériels Drobo n’est disponible que dans une version Windows ou OS X. Lorsque vous souhaitez connecter cet appareil par iSCSI à un serveur Linux, vous devrez auparavant le configurer depuis un Mac ou un PC en suivant les instructions du manuel ce qui vous permettra de créer un LUN, de choisir votre adresse IP et de formater le lecteur en HFS+ ou un NTFS, des formats de fichiers incompatibles avec un fonctionnement de SAN en environnement Linux. Pour le rendre compatible, rien de plus simple : connectez votre Drobo en USB à une station Linux et reformatez le volume. Le LUN créé par Drobo Dashboard sera reconnu comme un périphérique de stockage de masse standard, vous pourrez le formater en ext3 avec vos outils habituels. Attention, Drobo ne sait pas assurer la sécurité des données inscrites avec ext4. Le logiciel drobo-utils étant obsolète et partiellement fonctionnel, vous avez tout intérêt à vous en passer.

Catégories
Documents techniques

Drobo : multi-connecteurs mais mono-actif !

Les équipements Drobo disposent de différents (et nombreux sur certains modèles) connecteurs. Attention toutefois ils ne sont capables d’en gérer qu’un seul selon un mode de priorité. Ainsi, si vous préparez une connexion iSCSI, mais que vous oubliez de déconnecter le câble USB d’administration, n’essayez même pas de vous y connecter en iSCSI… Ça ne fonctionnera pas. Il faut donc bien commencer par le mettre en service en USB, l’éteindre, puis le rallumer en ne laissant que le connecteur Ethernet ! En espérant que cette bouteille jetée à la mer évite à certains de galérer comme je l’ai fait ! C’est pourtant noté dans la doc’, mais pas très clair. 🙁

Catégories
Documents techniques

Le format exFAT – la FAQ